Dernier texte libre de l’annĂ©e…

Merci à mes jeunes auteurs pour cette année passée ensemble !

                                                   La maladie malĂ©fique

A l’école des sorciers, le gentil Simon avait la varicelle.

Pourtant, les magiciens n’attrapaient jamais aucune maladie, c’était vraiment bizarre


Les professeurs se disaient qu’il devait y avoir quelqu’un qui avait prĂ©parĂ© une potion malĂ©fique.

C’était les mĂ©chants Jules et Alexandre, les Ă©lĂšves les plus douĂ©s de l’école.

Alors tous les professeurs se mettent Ă  chercher les coupables.

Dans le couloir, dans les classes, dans la cour, ils sont Ă©puisĂ©s, ils n’ont rien trouvĂ©.

Les professeurs ont un plan. Ils vont mettre une cape d’invisibilitĂ©.

Ils cherchent pendant deux jours et deux nuits. Malheureusement, ils n’ont pas rĂ©ussi Ă  trouver les personnes qui avaient fabriquĂ© la potion malĂ©fique.

A minuit, les professeurs entendent du bruit dans la classe P2B.

Ils ouvrent la porte et voient Alexandre et Jules qui sont en train d’enfermer Simon dans le placard. Ils leur jettent un sort pour les capturer. Ils punissent les deux enfants et les forcent à donner l’antidote.

Le lendemain, le remĂšde agit, mais il reste un bouton sur le nez de Simon.

                                        Alexandre Nervo et Simon Gochel